Proactivité

Bienvenue sur l'Auxiliaire virtuel. Le Forum, un instrument de communication qui se veut une source d'enrichissement !

Vous n'êtes pas identifié.

#1 12-09-2006 10:21:51

Raymond
Nouveau membre
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1

Volontarisme

Bonjour à tous,

Merci à toi Nicole de m'accorder ton attention...  tu es une femme pleine de vie et j'aime ce genre: enflammée, dédiée, enjouée et surtout aimante.

À touts instants, du jour et de la nuit, tu te portes au secours d'une population en besoin d'aide. 

Je reconnais ta noblesse d'âme. La chaleur que tu dégages, qui est douce et comme un baume au coeur de la clientèle que tu vois dans l'hôpital…  le gouvernement ne peut pas payer les services que tu rends. Tu excelles avec douceur et avec un total détachement de ta personne.   

Je t’observe dans l’Hôpital du Sacré-Cœur, alors que tu œuvres auprès de tes chers cardiaques, comme tu dis et depuis lors, je connais mieux la vraie signification d'un mot que la majorité de la population ne connaît pas: VOLONTARISME.

À vous qui lisez mon message, profitez de cette tribune pour décrire les gestes gratuits que vous faites. Le Club des joyeux et joyeuses bénévoles oeuvrant en santé est maintenant créé !

Dernière modification par Raymond (12-09-2006 10:48:42)

Hors ligne

 

#2 11-08-2009 18:49:57

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Volontarisme

Le volontarisme, le bénévolat... par définition cela se joue dans l'ombre. Raymond tu viens, là, de me faire toute une sortie... Merci. Comme je dis souvent, pour reconnaître une qualité chez l'autre, il faut d'abord l'avoir acquise; autrement, on ne la voit pas !
Le but de ce forum est de vous entendre, dans tous les petits gestes que vous posez ...
L'Agence de santé publique du Canada, entre autre, dit beaucoup de bien de l'implication bénévole. Le bilan de santé publique a besoin de nos efforts - Nicole Goulet

Dernière mise à jour |
La semaine de l'action bénévole https://twitter.com/santeducoeur/status … 9918383104
- La ligne télémerci 1-855-372-5078 Précisez votre nom et celui de votre ville Indiquez à qui vous voulez dire merci et pourquoi ? 1 de 2 https://twitter.com/santeducoeur/status … 9734425601
- 2 de 2 | Expliquez en quoi cette bénévole a réussi à faire une différence! Ligne télémerci 1-855-372-5078 https://twitter.com/santeducoeur/status … 1073127424

Dossier apparenté http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2572#p2572

"Le Bénévotemps : se payer du bon temps… à faire du bénévolat"
3 juillet 2012  | http://serveur-fep.fep.umontreal.ca/phi … ie/?p=2828

19 avril 2012. [Dernière journée de la Semaine du Bénévolat et de ses Acteurs] VOUS, MOI ! Nous avons pensé vous parler de la qualité principale que l'on retrouve chez chacun d'eux, bien évidemment après leur disponibilité et leur générosité. L’empathie: quels sont les mécanismes?▸ http://www.radio-canada.ca/audio-video/ … 1408_2.asx Rôle de l’empathie et facteurs psychologiques dans la relation de soins. Serge Sultan psychologue.
L'empathie, un phénomène ou une capacité ou compétence – le fait est que c’est quelque chose difficile à concevoir. Nous on pense que l’empathie est quelque chose de positif. On a une vision très stéréotypée de la maladie et alors qu’on regarde ce que c’est,  un composé affectif c'est-à-dire la capacité que j’ai à rentrer en résonance avec vous-même au moment où je vous vois, au moment où je vous parle et puis la capacité aussi que j’ai à me mettre à votre place intellectuellement peut-être plus, cognitivement. Un peu comme un exercice mental où je me mets à votre place pour penser à votre place ; ce que vous pensez et ressentez en ce moment. Se mettre émotivement à la place de l’autre est très important pour pouvoir vous comprendre. Il y a nécessité d’avoir un peu d’empathie affective pour pouvoir se mettre à la place de l’autre mais c’est vrai que quand elle est trop importante cette empathie affective ; cette capacité à ressentir au moment où vous le ressentez ; ça peut bouleverser ma manière de fonctionner et ça va m’empêcher d’avoir un ensemble de fonctionnements qui sont des fonctionnements adaptés. Des décisions sont très importantes à prendre par exemple en cancérologie où le médecin va devoir présenter des options thérapeutiques complexes parmi lesquelles le patient va devoir choisir. Alors on peut se demander si c’est le moment d’avoir de l’empathie affective. C’est le moment pour échanger sur les affects, de ressentir ce que ressent l’autre, le moment pour la rationalité aussi. Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas se mettre à sa place. Comment cela se mesure ...

Bénévolat et enrichissement personnel : L'Agence de la Santé publique du Canada nous dit que...
Le bénévolat offre aux bénévoles des occasions d'accroître leur employabilité, leur estime de soi, leurs habiletés d'adaptation et leurs ressources, tous des facteurs qui influent positivement sur la santé.
L'enrichissement personnel et la santé
Par enrichissement personnel, nous entendons la confiance en soi d'une personne, son estime de soi, la confiance en ses capacités, lesquelles sont liées aux ressources, au perfectionnement des compétences et à l'apprentissage.
Les personnes qui ont bien conscience de leur efficacité, de leurs habiletés d'adaptation et de leur utilité sociale et qui sont socialement actives tendent à avoir une meilleure santé, un taux de décès plus bas et des modes de vie plus sains.
Il existe une corrélation entre, d'une part, l'estime de soi et la confiance en soi et, d'autre part, une tension artérielle basse et une fonction immunitaire accrue.
La multiplicité des rôles joue également en faveur de la santé et de la longévité : par exemple, jouer le rôle ou assumer la fonction de travailleuse, d'épouse, de mère, d'amie, de bénévole et de membre d'un club augmente l'intégration sociale et aide à composer avec le stress.
Les chômeurs tendent à avoir plus de problèmes de santé.
Le bénévolat et l'enrichissement personnel
Trois quarts des bénévoles interrogés dans l'Enquête nationale sur le don, le bénévolat et la participation (ENDBP) ont déclaré avoir acquis des habiletés en relations interpersonnelles; des bénévoles ont également affirmé avoir perfectionné leurs compétences de communication, d'organisation et de gestion.
Les jeunes deviennent souvent bénévoles en vue d'accroître leurs possibilités d'emploi (54 %) et de découvrir leurs capacités (68 %). Les bienfaits que les jeunes tirent, sur le plan de la confiance en soi et de l'estime de soi, du perfectionnement de leurs compétences sont particulièrement importants.
La recherche de Gerard, menée en Europe, montre que les jeunes qui abandonnent l'école tôt ou qui viennent d'un milieu défavorisé, mais qui pourtant exercent un bénévolat, enregistrent des niveaux de bien-être psychologique égaux aux non-bénévoles professionnels, mieux instruits .
Les bénévoles font souvent état d'une certaine « satisfaction altruiste », d'un contentement physique et psychologique lié à des changements physiologiques.
Le bénévolat améliore la santé parce qu'il donne un rôle ou une fonction supplémentaire : les personnes qui ont de multiples intérêts et rôles montrent un accroissement de bien-être.

Sources
Moen, P. et coll. (1989). « Social integration and longevity: an event history analysis of women's roles and resilience », American Sociological Review, 54 (août), pp. 635-647.
Statistique Canada (1998). « Canadiens dévoués, Canadiens engagés : Points saillants de l'Enquête nationale de 1997 sur le don, le bénévolat et la participation », 71-542-XPF.
Graff, L. (1991). « Volunteer for the Health of It », Volunteer Ontario.
Gerard, D. (1985). « What makes a volunteer? », New Society, (8 novembre), pp. 236-238.
Dreher, H. (1996). The Immune Power Personality. New York, Penguin Books.
Conseil consultatif national sur le troisième âge (1999). « « 1999 et après : Les défis d'une société canadienne vieillissante ».

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB