Proactivité

Bienvenue sur l'Auxiliaire virtuel. Le Forum, un instrument de communication qui se veut une source d'enrichissement !

Vous n'êtes pas identifié.

#1 07-03-2010 19:43:53

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Conditions particulières ... liberté de choix

Conditions particulières : "rendre plus humaines les décisions difficiles" RPCU ... liberté de choix ... sans jugement.

Dernière mise à jour |
3 août 2015.  Une septuagénaire en bonne santé euthanasiée, car "la vieillesse n'est pas drôle" http://www.lepoint.fr/sante/une-septuag … 601_40.php Avant de mourir, l'ancienne infirmière de 75 ans Gill Pharaoh, euthanasiée en Suisse, s'est expliquée auprès de médias britanniques.

26 juillet 2015. LA PRESSE EN FRANCE - Le cas Lambert et l’euthanasie http://plus.lapresse.ca/screens/02b7250 … c6|_0.html

25 juillet 2015. Parler de la vie et de la mort remet d'habitude les choses en perspectives. Pas pour le gouvernement Harper, toutefois, qui soumet même cette question à ses intérêts partisans. http://www.lapresse.ca/debats/editoriau … alisme.php

15 janvier 2015.  Euthanasie : "L'offre crée la demande" http://www.lepoint.fr/societe/euthanasi … 667_23.php La Belgique a autorisé l'euthanasie en 2002. Douze ans plus tard, de plus en plus de personnes obtiennent ce droit alors qu'elles ne sont pas en fin de vie.

15 octobre 2014. Suicide assisté: la Cour suprême a entendu les arguments http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/p … 94657.html

14 octobre 2014. Une seule journée pour débattre du suicide assisté http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/so … reme.shtml
- Le suicide assisté sous la loupe de la Cour suprême http://www.ledevoir.com/societe/justice … ur-supreme Mercredi, la plus haute cour du pays entendra un appel de l’Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique
- Suicide assisté : la cause est entendue pour Harper http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Po … reme.shtml

8 octobre 2014. Oui au suicide assisté au Canada http://www.rcinet.ca/fr/2014/10/08/oui- … au-canada/
- Selon un nouveau sondage, 84% des Canadiens seraient pour le suicide assisté http://ici.radio-canada.ca/emissions/le … que=351539
- Les Canadiens en faveur du suicide assisté http://ici.radio-canada.ca/regions/onta … dage.shtml

Dossier apparenté http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2380#p2380
Alors que tous les aspects ont été considérés et que le médecin n'a plus aucun doute... ▸ http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2327#p2327

La partie du mémoire, traitant des soins palliatifs et proches aidants, écrite par notre pdg Nicole Goulet à titre de collaboratrice au comité d'écriture du mémoire présenté par l'AQDR-Laval. Le mémoire qui incluait d'autres réflexions a été présenté dans le cadre de la Commission sur le droit de mourir dans la dignité. http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2268#p2268

Projet de loi n°52 : Loi concernant les soins de fin de vie | Assnat.qc.ca http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parl … -40-1.html

État de la situation des soins palliatifs de fin de vie dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée de la région de la Capitale-Nationale (Octobre 2012) http://www.rrsss03.gouv.qc.ca/documents … LD_001.pdf

Regroupement provincial des comités des usagers http://www.rpcu.qc.ca/fr/comm/Mourir-da … sions.aspx

Dr Marc Beauchamp, Chirurgien. Président, Vivre dans la Dignité et d'autres professionnels de la santé contre le projet de loi 52 http://www.youtube.com/watch?v=HcVBAXH-qo8 D'autres vidéos disponibles http://www.youtube.com/user/vivredignite?feature=watch

16 février 2010. Most Canadians Generally Agree with Euthanasia http://www.angusreidglobal.com/polls/38 … uthanasia/

29 août 2014. Québec défend l'aide médicale à mourir devant la Cour suprême http://www.lapresse.ca/le-soleil/actual … upreme.php

28 juin 2014. Le Québec pro-vie s’enflamme contre le « droit » au suicide assisté http://www.riposte-catholique.fr/ripost … de-assiste

25 juin 2014, par Pascale Robert-Diard. Au procès de Nicolas Bonnemaison, la force de l’identification | verdict d'acquittement http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/20 … ification/
- "Connais pas détails de l'histoire, mais décision suprenante. Norcuron n'est clairement pas "sédation" #Bonnemaison" Dr Lussier sur Twitter https://twitter.com/LussiD/status/482190367375519745

24 juin 2014. Débat sur l'euthanasie : l'arrêt des soins à un Français autorisé http://m.radio-canada.ca/nouvelles/inte … bert.shtml
- Dr David Lussier | "Cher @RadioCanadaInfo, affirmer qu'arrêt de soins est "similaire" à des meurtres par compassion est une grave erreur" https://twitter.com/LussiD/status/481808384035786752
- France reopens euthanasia debate with right-to-die ruling http://in.mobile.reuters.com/article/id … 4?irpc=932

11 juin 2014. Aide médicale à mourir: MacKay invite les médecins à respecter le Code criminel http://www.lapresse.ca/actualites/sante … iminel.php
- Question du jour : Comment les soins palliatifs et l'euthanasie au Canada devraient-ils être encadrés ? http://ici.radio-canada.ca/emissions/le … que=340971

10 juin 2014. C'est pas trop tôt | Débat avec P. Journet et M. Bock-Côté : Projet de loi sur les soins de fin de vie http://ici.radio-canada.ca/emissions/c_ … ia=7101427
- Les médecins canadiens saluent les consultations de Québec sur les soins de fin de vie http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/so … loge.shtml
- Soins de fin de vie: le ROC devrait suivre l'exemple de Québec, selon des médecins http://www.lapresse.ca/actualites/sante … decins.php
- Association médicale canadienne | Les soins de fin de vie : un dialogue national http://www.cma.ca/index.php?ci_id=206774&la_id=2
- Soins de fin de vie: les consultations du Québec sont un exemple, dit l’AMC http://journalmetro.com/actualites/nati … -dit-lamc/
- Le ministre Docteur Barrette se dit prêt à aller en Cour suprême pour défendre loi sur les soins en fin de vie. Convaincu des assises juridiques de la loi #assnat https://twitter.com/SebBovetSRC/status/ … 5789826048 rapporté par Sébastien Bovet sur Twitter

Juin 2014. Les soins en fin de vie | un dialogue national : L'Association médicale canadienne publie son rapport sur les soins en fin de vie et aborde l'aide médicale à mourir http://www.cma.ca/multimedia/CMA/Conten … eFINAL.pdf

7 juin 2014. Mourir dans la dignité: Ottawa songe à contester la loi http://www.lapresse.ca/actualites/sante … la-loi.php
- OPINIONS | Juan Carlos et Aide médicale à mourir http://plus.lapresse.ca/screens/d6e38c- … -a5ea.html

6 juin 2014. Mourir dans la dignité : le grand virage. Et maintenant ? http://www.lactualite.com/blogues/le-bl … -la-suite/
- De la gratitude… et du coeur http://blogues.journaldequebec.com/mari … in-de-vie/
- "L'aide médicale à mourir" adoptée au Québec http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 … uebec.html
- « L'aide médicale à mourir » adoptée au Québec http://www.lemonde.fr/ameriques/article … _3222.html

5 juin 2014. Euthanasie : Le Gouvernement du Québec en train de passer une loi qui est illégale, illicite et inconstitutionnelle http://www.newswire.ca/en/story/1368499 … utionnelle
- Soins de fin de vie | Le projet de loi est adopté: 94 pour, 22 contre http://www.ledevoir.com/politique/quebe … la-dignite
- Les Québécois pourront «mourir dans la dignité» http://www.lapresse.ca/actualites/sante … ignite.php
- Remerciement à Madame Hivon ".@vhivon Merci Mme Hivon d'avoir porté ce projet sur les soins en fin de vie. J'y ai contribué en juil 2010: mémoire. Respect pour v/travail" https://twitter.com/PDGProactivite/stat … 4768668672
- Mourir dans la dignité - Adoption du projet de loi 52 http://www.lavantage.qc.ca/Actualites/2 … e-loi-52/1
- « Mourir dans la dignité » : les députés adoptent le projet de loi par 94 voix contre 22 http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/06 … 55029.html
- Projet de loi sur les soins en fin de vie: plusieurs élus du PLQ voteront contre http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/06 … 53294.html

5 juin 2014. «Je suis triste», dit Raymond Bernier, député libéral opposé au projet de loi sur les soins en fin de vie http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/06 … 54517.html
4 juin 2014. Discours projet de loi 52 | Raymond Bernier Député de Montmorency http://www.youtube.com/watch?v=qNlf7Kqxb7Q#t=31

27 mai 2014. Soins de fin de vie | Requête en Cour supérieure contre le projet de loi http://www.journaldequebec.com/2014/05/ … jet-de-loi

26 mai 2014. Mourir dignement: pourquoi nous devrions tous discuter de la fin de la vie  http://quebec.huffingtonpost.ca/harvey- … 90088.html "la même difficulté à composer avec la vulnérabilité et le caractère inévitable de la mort. "

14 avril 2014. The Changing Legal Climate for Physician Aid in Dying http://jama.jamanetwork.com/article.asp … id=1861875

11 avril 2014. Our struggles with death and dying continue http://www.thewhig.com/2014/04/11/our-s … g-continue

8 avril 2014. "Oui à un projet de loi sur soins de fin de vie, mais sans aide médicale à mourir à la PL52. Tant à faire pour soins palliatifs." - Collectif médecins https://twitter.com/collectifmed/status … 6920721409
- Gérald Filion : "Philippe Couillard dit être ouvert aux idées des autres, en nommant François Legault et le projet de loi sur les soins de fin de vie." https://twitter.com/geraldfillion/statu … 3034044417

7 avril 2014. Euthanasie: il faut se préparer à encadrer, disent des médecins http://www.lapresse.ca/actualites/sante … decins.php

22 décembre 2013. Euthanasia and the Canadian Law as it pertains to children http://ireneogrizek.ca/2013/12/22/video … adian-law/
- Vidéos | Euthanasia and the Law http://www.youtube.com/watch?v=u1VCvgqHOV0
Legal Challenges of Applying A Law to Euthanasia #Bill52 #Quebec http://www.youtube.com/watch?v=hGCbcKYkyuE

8 décembre 2013. L'aide médicale à mourir serait «impossible à contrôler» http://fr.canoe.ca/sante/archives/2013/ … 74943.html
- Échanges sur Twitter : https://twitter.com/CoalitionMD/status/ … 4763151360 "VIDEO: « L’euthanasie en Belgique : impossible de baliser et contrôler » selon le Professeur Dr Etienne Montero" http://coalitionmd.wordpress.com/2013/1 … e-montero/

2 décembre 2013. Mourir enfin dans la dignité http://www.journaldemontreal.com/2013/1 … la-dignite
- Aide médicale à mourir | Un collectif de femmes proteste http://www.lapresse.ca/le-quotidien/act … oteste.php «Un affront à l'intelligence des Québécois.» C'est dans ces termes que le Collectif des femmes engagées d'Alma (CFEA) qualifie le projet de loi 52.

1er décembre 2013. Euthanasie des Enfants au Québec - La Coalition demande d’intervention au Procureur général du Canada http://coalitionmd.wordpress.com/2013/1 … du-canada/ Le Gouvernement du Québec ouvre la porte à l’euthanasie des enfants...
- vidéo http://coalitionmd.wordpress.com/2013/1 … -children/

26 novembre 2013. Case Against Euthaniasia for Children In Belgium - Dr Paul Saba http://www.youtube.com/watch?v=n1Ib4NHOims#t=38

30 octobre 2013.  Fin de vie - Continuer d’avancer http://www.ledevoir.com/politique/quebe … -d-avancer

26 octobre 2013. Aide médicale à mourir: se protéger des dérives http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinio … erives.php

15 octobre 2013. Des médecins s'opposent à l'euthanasie http://www.lapresse.ca/actualites/sante … anasie.php
- Réjean Thomas : JE NE COMPREND PAS CES MÉDECINS CONTRE LE PROJET DE LOI DU QUEBEC SUR L'AIDE MÉDICALE A MOURIR .. https://www.facebook.com/rejean.thomas. … 4180299317

10 octobre 2013. 24|60 Radio-Canada : @ 17 min. Véronique Hivon, ministre déléguée aux services sociaux et à la protection de la jeunesse. Soins de fin de vie http://www.radio-canada.ca/widgets/medi … et/6854561 suit le cas Belge avec le docteur Casteur @ 27 min. jusqu'à 32 min. 10

10 octobre 2013. L'interdiction du suicide assisté est constitutionnelle, estime la Cour d'appel http://www.ledevoir.com/societe/actuali … ur-d-appel
- Qui s’oppose à l’aide médicale à mourir? http://www.ledevoir.com/societe/actuali … e-a-mourir « Des groupes qui ont déposé des mémoires distincts en commission parlementaire forment en fait une même entité. »
- La Coalition des médecins pour la justice sociale : Un médecin belge dénonce l'euthanasie dans son pays et les dangers mortels pour la population québécoise http://www.newswire.ca/fr/story/1240409 … ion-quebec
- Sur Twitter : projet de loi 52 #PL52 https://twitter.com/search?q=%23PL52&src=hash

Mémoires déposés lors du mandat « Consultations particulières sur le projet de loi n° 52, Loi concernant les soins de fin de vie » http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parl … poses.html

1er octobre 2013. Euthanasié après une opération de changement de sexe ratée http://www.rtl.fr/actu/euthanasie-apres … 7765017400

28 septembre 2013. Présentation de La Coalition des médecins pour la justice sociale - Loi 52 - Euthanasie http://www.youtube.com/watch?v=ntdOwRDs6k0
_________________________________________________________________

20 août 2013. Assemblée de l’Association médicale canadienne - Les médecins québécois ont dû s’expliquer sur l’aide médicale à mourir http://www.ledevoir.com/societe/sante/3 … e-a-mourir

19 août 2013. Le suicide assisté ne fait pas consensus chez les médecins canadiens http://www.ledevoir.com/societe/sante/3 … ns-du-pays
- Aide médicale à mourir : les médecins du Québec plus avant-gardistes que les médecins du ROC http://santeinc.com/2013/08/fin-de-vie- … ue-le-roc/
- Euthanasie: Jean D’Amour veut l’avis des citoyens http://www.infodimanche.com/actualites/ … s-citoyens
- Le suicide assisté ne fait pas consensus chez les médecins du Canada http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08 … 82457.html
- Dr Gaétan Barrette | échange sur Twitter https://twitter.com/DrBarretteFMSQ/stat … 0390653952 "#polqc Un MD du ROC dit que de permettre l'aide MD à mourir serait aussi immoral que de permettre des sites d'injection supervisés. Ouf...."

17 juin 2013. Un plaidoyer pour l'euthanasie. Enquête. http://www.marianne.net/Un-plaidoyer-po … 29286.html Alors que le débat sur la fin de vie fait rage en France, la Belgique dresse le bilan de dix ans de dépénalisation de l'euthanasie.

2 mai 2013. Le Dr Yves Robert présente la position du Collège des médecins du Québec vis-à-vis de la question de l'aide médicale à mourir. Vidéo http://www.youtube.com/watch?v=xlWFPAtB … e=youtu.be

Juin 2012. London | Commission on Dignity in Care for Older People ▸ http://www.nhsconfed.org/Publications/D … 150612.pdf
_________________________________________________________________

21 juin 2013. @FabiennePapin Journaliste à L'actualité médicale | Échange sur Twitter avec le Dr Lussier à la suite du décès de son père https://twitter.com/LussiD/status/348107932925296641 Dr David Lussier ‏@LussiD parle de la "nécessité d'améliorer l'accès aux soins palliatifs et formation en ce domaine, bcp + importants qu'euthanasie"
Mme Pépin : "Mon papa m'a expliqué qu'en effet les anxiolytiques fonctionnaient bien entre deux crises de panique; et j'ajoute qu'il appelait ça de l'humour de Doc."

14 juin 2013. Aide médicale à mourir - De quelle fin de vie s’agira-t-il? http://www.ledevoir.com/politique/quebe … agira-t-il
- "Le débat public est similaire à celui du droit à l’avortement: trop polarisé. Avec beaucoup de religion. J’ai tué mon patient" http://www.lactualite.com/opinions/le-b … n-patient/ "Je crains d’ailleurs cette polarisation pour la suite des choses, notamment entre les médecins. Elle pourrait nous détourner des enjeux fondamentaux."
- OPINION / DÉBAT | L'aide médicale à mourir http://plus.lapresse.ca/screens/4c7e-50 … Zjj~B.html

13 juin 2013. Association canadienne de soins palliatifs | Parlons plutôt des soins palliatifs http://us5.campaign-archive2.com/?u=209 … 01f8128c4c
- L’AREQ réagit au projet de loi no 52 http://www.csq.qc.net/actualites/la-une … no-52.html
- Québec balise l'aide médicale à mourir http://www.ledevoir.com/societe/sante/3 … e-a-mourir
- La société distincte http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinio … tincte.php
- L’AQESSS accueille favorablement le projet de loi concernant les soins de fin de vie http://www.aqesss.qc.ca/1773/Salle_des_ … ticle=2808
- [Débat du jour] Êtes-vous d'accord avec l'aide médicale à mourir http://www.lapresse.ca/debats/debat-du- … ourir-.php

12 juin 2013. Le projet de loi 52 | Loi québécoise concernant les soins de fin de vie. Le site officiel http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parl … -40-1.html | pdf LaPresse.ca http://www.lapresse.ca/fichiers/4660445/13-052f.pdf
- "Le mot mourir, même avec dignité, absent du titre du projet de loi. Remplacé par soins et fin de vie" - Ariane Krol ‏@ArianeKrol sur Twitter https://twitter.com/ArianeKrol/status/3 … 7890469888
- « Une avancée majeure pour la reconnaissance des droits de la personne » - Claude Leblond, T.S Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec
- Québec dépose son projet de loi sur l'aide médicale à mourir http://www.lapresse.ca/actualites/sante … mourir.php
- La Société Canadienne du Cancer http://www.newswire.ca/fr/story/1182709 … palliatifs | Leur site Web http://www.cancer.ca/fr-ca/?region=qc
- Le Barreau du Québec accueille positivement le dépôt du projet de loi 52 http://www.newswire.ca/fr/story/1182669 … -de-loi-52
- Projet de loi n° 52 concernant les soins de fin de vie : le Collège participera activement à la suite du débat http://www.cmq.org/fr/Public/Profil/Com … 30612.aspx
- Projet de loi concernant les soins de fin de vie : Une pièce législative importante et attendue, selon la FMSQ http://www.fmsq.org/fr/communique/-/con … ie/3099048
- Aide médicale à mourir et soins palliatifs pour tous, enfin! http://actualites.sympatico.ca/nouvelle … alliatifs.
- Québec propose une «aide médicale à mourir» http://www.lapresse.ca/le-soleil/actual … mourir.php

5 juin 2013. UMoncton - Shippagan ‏@UMCS_Umoncton | Contribution sur Twitter https://twitter.com/UMCS_Umoncton/statu … 5957344256 "Le professeur Valois Robichaud, finaliste pour le Prix France-Acadie pour son livre «La peur de vieillir un pas vers l'euthanasie?»"
- FR | Euthanasie « En prêtant serment, un médecin s’interdit de tuer » http://www.lejsl.com/saone-et-loire/201 … it-de-tuer

4 juin 2013. Côtoyer la mort http://www.lapresse.ca/actualites/sante … a-mort.php
- Échanges sur Facebook https://www.facebook.com/nicole.goulet. … tif_t=like et https://www.facebook.com/permalink.php? … 1339004997
- Aide médicale à mourir: le projet de loi est prêt http://www.lapresse.ca/le-soleil/actual … t-pret.php

3 juin 2013. Docteur, je veux mourir http://www.lapresse.ca/actualites/sante … mourir.php

1er juin 2013. Entrez dans une chambre où se déroule une euthanasie - Docteur, je veux mourir http://plus.lapresse.ca/screens/4be4-ef … HYpdU.html par @katiagagnon https://twitter.com/katiagagnon/status/ … 3842074624
- 1er juin 2013. VOULOIR MOURIR – D@lapresseplus Un médecin qui pratique des euthanasies et qui s'appelle... Sauveur http://plus.lapresse.ca/screens/4be4-ef … tP~wT.html post sur Twitter https://twitter.com/kick1972/status/340863963577331712

14 mai 2013. « Les invasions barbares » conférence du Dr Serge Daneault sur l'euthanasie …» http://www.youtube.com/watch?v=uvqZ2O_N … e=youtu.be fait référence au film de Denis Arcand où on voit une euthanasie «  une image très surfaite de ce que ça peut être » 

6 mai 2013. La mort, ce fait inéluctable http://www.lapresse.ca/debats/chronique … ctable.php

20 février 2013. Des médecins se prononcent contre l’euthanasie http://www.journalducanada.com/des-mede … -202-2013/
19 février 2013. Un groupe de médecins s'oppose à une législation qui permettrait l'aide à mourir http://www.ledevoir.com/societe/actuali … e-a-mourir

20 janvier 2013. 10+1 questions avec Véronique Hivon http://www.lapresse.ca/actualites/quebe … -hivon.php
- Nathalie Collard rencontre Véronique Hivon la Ministre déléguée aux Services sociaux | échange sur Twitter avec Docteur David Lussier médecin gériatre | "Demain, je rencontre la min. déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon. Une question?" comment s'assurera-t-elle que soins pall, auxquels tous ont droit où et quand ils veulent, soient dispo vu ressources limitées  https://twitter.com/LussiD/status/292024470519025665 | David Lussier @NathalieCollard "aide médicale à mourir" n'est définie nulle part dans rapport. Comment la définit-elle? #10plusun #mourirdansladignité https://twitter.com/LussiD/status/292023267793989632

19 janvier 2013. Lettre - Mourir dans la dignité http://www.ledevoir.com/societe/actuali … la-dignite

17 janvier 2013. 985fm.ca | Ottawa et le droit de mourir dans la dignité. Les détails avec Alec Castonguay.  http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=160452 Extrait : il est dit que le Québec aurait la compétence de pouvoir légiférer, essentiellement en donnant le mandat de ne pas poursuivre les médecins qui pratiquent l’aide à mourir dans un contexte très balisé. Quelle allait être la réaction d’Ottawa ? Évidemment ça relève du code criminel qui est sous juridiction fédérale. Dans les derniers jours c’est aussi difficile d’avoir de l’information à Ottawa que c’est difficile de se trouver un médecin de famille au Québec…. On a eut une phrase d’un porte parole de ministre Nicholson, un peu étrange, c’est aux Tribunaux de déterminer si la Province agit à l’intérieur de sa juridiction. Il y a donc deux possibilités : ou bien Ottawa n’est pas très content et va probablement ou peut-être demander un avis juridique aux Tribunaux avant même qu’il y ait un premier cas, un projet de loi en ce domaine du côté de Québec, ou on va attendre que Québec développe sa Loi, on va attendre qu’il y ait un premier cas et là lorsque ça va se présenter – que Québec ne va pas décider de poursuivre le médecin en question parce qu’il répond aux critères établis par la loi – Ottawa pourrait décider d’appliquer son code criminel et de faire valider, donc le premier cas; de l’amener devant les Tribunaux pour savoir si Québec a matière à légiférer ou non.

23 mars 2012. Dépôt du rapport de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité ▸ http://cdeacf.ca/actualite/2012/03/23/d … ir-dignite

Rapport de la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité - Un plaidoyer en faveur de l'augmentation de l'offre de soins palliatifs ▸ http://www.newswire.ca/fr/story/942991/ … palliatifs

Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité - Soulagement de la souffrance humaine : une priorité de société ▸ http://www.newswire.ca/fr/story/943313/ … de-societe L'Ordre des infirmières...

22 mars 2012. Dépôt du rapport de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité - Pour une bonification des soins palliatifs et une option de plus pour des cas de souffrances exceptionnelles ▸ http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/co … c6950.html

Rapport de la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité - L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux salue le sérieux du travail de la commission ▸ http://www.newswire.ca/fr/story/942619/ … ociaux-sal

16 janvier 2013. Soins de fin de vie: un projet de loi avant l’été http://www.ledevoir.com/politique/quebe … vant-l-ete Extrait : Le rapport d’un comité de juristes balise l’accès aux soins palliatifs et l’aide médicale à mourir
- Mourir dans la dignité - La barrière fédérale http://www.ledevoir.com/societe/sante/3 … e-federale
- AQDR Laval - Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées | Mourir dans la dignité : Des pratiques encadrées légalement avec des soins palliatifs adéquats http://aqdrlaval.org/media/Comm_Mourir_ … anvier.pdf

15 janvier 2013. Gouv.qc.ca | Rapport du comité Ménard sur la mise en oeuvre juridique des recommandations de la commission spéciale http://www.msss.gouv.qc.ca/documentatio … p?idsuj=51
- Mourir dans la dignité : rendre plus humaines les décisions difficiles http://www.rpcu.qc.ca/fr/comm/Mourir-da … sions.aspx
- Mourir dans la dignité : le droit de choisir http://www.radio-canada.ca/nouvelles/so … nite.shtml
- Alzheimer: l'aide médicale à mourir accordée aux patients http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/a … 91613.html

7 décembre 2012. Euthanasie, soins palliatifs... La fin de vie en France n'est pas celle qu'on croyait http://www.slate.fr/story/65855/euthana … -en-france

18 juillet 2012. François Hollande a relancé le débat sur l’euthanasie. Sans prononcer une seule fois ce mot, il a confié, mardi 17 juillet, une mission sur « le droit à mourir dans la dignité » au professeur de médecine, Didier Sicard. ▸ http://www.faire-face.fr/archive/2012/0 … ir-da.html Ce qu'a dit le Pr Sicard : «Je souhaite un débat démocratique et citoyen sur la fin de vie» ▸ http://www.la-croix.com/Actualite/S-inf … -17-832237 | Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac ▸ http://www.elysee.fr/president/les-actu … 13636.html
- Lettre du Président au Professeur ▸ https://www.dropbox.com/s/qgr2wyyveymas … SICARD.pdf

15 juin 2012. Suicide assisté: un organisme américain s'en mêle▸ http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/a … n-mele.php Madame Dore de l’organisme Choice Is an Illusion dans l'État de Washington s'oppose disant qu'il donne lieu à des abus importants.

24 mars 2012. La fin de vie http://www.lapresse.ca/debats/chronique … de-vie.php

21 mars 2012. Maison des soins palliatifs La Source bleue, à Boucherville. Visite : Bien profiter de ses derniers jours ▸ http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/region … 01421.html TVA reportage avec des personnes en fin de vie ▸ http://tvanouvelles.ca/video/1523330923 … reportage/

29 février 2012. Pays-Bas: euthanasie à domicile par des équipes de médecins mobiles ▸ http://www.cyberpresse.ca/vivre/sante/2 … obiles.php

23 février 2012. «Permettre une fin de vie paisible, un devoir politique» signé par cinq personnes dont trois sont associées au domaine des soins palliatifs. Les signataires de la présente lettre se doivent de réagir à cet écrit qui contient une conception de la fin de vie qui est loin d'être partagée par l'ensemble de la population du Québec, qui est, selon les sondages, à 80 % environ favorable à l'euthanasie médicalement assistée. » ▸ http://www.ledevoir.com/societe/sante/3 … avant-tout

« La mort est un sujet d’une éternelle actualité, confrontant chacun de nous dans nos retranchements, nos angoisses face à l’inconnu et à la perte des proches. Cependant, notre rapport à la mort ne saurait être interrogé uniquement par une interprétation individuelle, isolée, psychologique et psychologisée. En effet, la dimension sociale face à la mort ne doit-elle pas être non seulement pensée, de manière fondamentale, mais aussi, reconstruite au quotidien ? » ▸ http://www.nps.uqam.ca/images/Soc_appel_morts.pdf

3 février 2010. Interview sur la chaîne de Radio Canada à 11 minutes vous entendrez le docteur Sené.
En 1982, première euthanasie pour le docteur Bernard Sené . « Plus rien ne va – une fillette de 12 ans atteinte d’un cancer évolutif ; après un combat contre la maladie, la maladie a gagné. Arrivée  à 14 ans, la jeune fille confie au médecin qu’elle ne veut pas finir toute décharnée  en position fœtale au fond de son lit, elle veut partir avant. Le médecin témoigne que la maladie l’avait muri et que c’était devenu très lourd à porter quotidiennement, alors il a décidé de l’aider tout en impliquant ses parents.
Euthanasie un terme très dure - phase terminale de maladie avancée  - aide médicalement assisté à mourir en fin de vie – interruption volontaire de la vie (référant au droit de disposer de son corps) » ▸ http://www.radio-canada.ca/audio-video/ … 1305_1.asx

Février 2010. Réflexion de la Société de soins palliatifs à domicile | « Le droit de mourir dans la dignité » ▸ http://www.societedesoinspalliatifs.com … _SSPAD.pdf

8 mars 2010. Télé Québec, émission Kilomètre zéro.
Encadrer le processus décisionnel...
Pour : « Une alternative pour sortir de l'impasse » « peur de l'agonie - le plus difficile, être un poids pour les autres »
Contre : « La mort soit davantage naturelle qu'imposée » ▸ http://video.telequebec.tv/video/3277/d … un-mourant

La personne atteinte d'une maladie incurable a-t'elle droit au respect de sa liberté et de sa dignité ? A t'elle droit à une assistance médicalisée pour mourir ? Quelles sont les options ?
Alors que son état le requiert, a t'elle droit d'accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement ?
Pour alimenter la discussion, éclairer nos lanternes, nous avons assisté, le 26 janvier 2010 à la conférence donnée par ...

Madame Isabelle Marcoux, Ph.D., chercheure
Professeure associée, département de psychologie
UQÀM
CRISE - Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie

« J’ai travaillé sur les sujets liés à la fin de vie, l’euthanasie dans une perspective de recherche et de développement des connaissances sur ces sujets. Je ne suis ni pour ni contre. Mon objectif est de vous brosser un tableau pour qu’on sache déjà de quoi on parle parce qu’il y a énormément de confusion sur la question »

« Au niveau individuel et social donc, je vous entretiendrai de ce que l’on connait de la recherche, ce qui permettra d’alimenter la réflexion sur différents enjeux.
Mise en contexte historique, social, légal
Les événements présents qui font que ce sujet est très chaud.
Les travaux du Collège des médecins qui portaient uniquement sur l’euthanasie.
Même chose pour le sondage auprès des médecins, donc la position des médecins
Démarche au niveau politique qui vise, pour l’automne prochain, à faire une consultation publique dans les différentes régions du Québec.
Période de discussions pour savoir qu’est-ce que vous en pensez
Période de questions, commentaires
C’est ce que je vous propose… »

Euthanasie... fin de vie - liberté de choix, pour ou contre, nous aimerions vous entendre
Contribuez à ce débat ...

01 septembre 2011 - Faculté de médecine de l'Université Laval
Prudence avant de débrancher: Étude inédite sur les traumatisés craniocérébraux ▸ http://www.fmed.ulaval.ca/site_fac/facu … 63ccdfa86/

Relation médecin malade - Cas 2 : Une demande d'euthanasie par crainte dont la personne allait mourir - vidéo ▸ http://podcasts.unice.fr/pcp1/medecine/ … 5c2d4d8ffd

Septembre 2010. Mourir, un acte de vie. Prévenir la mort sociale par la discussion pré-euthanasie et les soins de fin de vie ▸ http://www.pulaval.com/catalogue/mourir … -9517.html Auteur : Frances Norwood
___________________________________________________________

14 février 2012. Les Vaudois voteront sur l’aide au suicide ▸ http://www.24heures.ch/suisse/Les-Vaudo … y/16554802

3 février 2012. Une organisation néerlandaise, qui a pour objectif d'informer les gens qui veulent mourir sur la manière d'y parvenir, conseille d'aller acheter des pilules dans des pharmacies en Belgique. ▸ http://www.7sur7.be/7s7/fr/1507/Sante/a … sier.dhtml

http://proactivite.org/forum/viewtopic.php?id=2000

Hors ligne

 

#2 07-03-2010 20:09:16

Louis
Membre
Date d'inscription: 22-10-2006
Messages: 12

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Étant un collaborateur de la première heure à ce grand projet et ses actions sur le terrain auprès des patients cardiaques; ayant un vécu de patient, d'accompagnateur de personnes au prise avec la maladie également d'aidant naturel...
Nicole Goulet s'est tournée vers moi pour que j'apporte ma contribution à ce thème très actuel qu'est l'euthanasie. J'espère que ma réflexion suscitera l'intérêt, vous portera à prendre position et à participer à ce débat.

                       E U T H A N A S I E : « Action d’abréger les souffrances d’une personne incurable pour lui donner la mort.»

Vous avez certainement remarqué que ces quelques mots servant d’introduction à ma réflexion sur l’euthanasie nous renvoient soit à des notions scientifiques, à des idéologies philosophiques ou encore à des valeurs morales. On retrouve cette définition inscrite au « Multi Dictionnaire des Difficultés de la Langue Française de Marie-Éva Villers. Y sont réunis selon moi tous les éléments clés de nature à initier, alimenter, clarifier et espérons-le faire enfin aboutir ce débat très actuel sur L’EUTHANASIE.

     La première partie de la définition de l’euthanasie telle que rapportée au début de cette réflexion nous parle « d’abréger» les souffrances…Ce point de vue, très louable en soi, n’est pas nécessairement accepté d’emblée par tous, ni le seul à être mis de l’avant dans ce préoccupant débat. Il est à noter qu’il n’est pas fait mention ici d’éliminer les souffrances ou tout au moins de les soulager! L’opinion avancée prône plutôt qu’il faut faire en sorte qu’elles cessent rapidement. En fait, comment interpréter autrement le sens du mot abréger et comment comprendre cette option autrement que par l’intention avouée de mettre fin à la vie sans tarder? Selon vous, qu’est-ce qui pourrait justifier qu’on en vienne éventuellement à un tel choix? On pourrait identifier une foule de raisons, humaines, religieuses, morales  ou encore légales. Par exemple…la pitié, l’amour, le seuil de tolérance atteint ou dépassé, la douleur physique inhumaine, l’âge très avancé, l’inexistence d’un retour possible à la santé, l’inefficacité de la médication même la plus sophistiquée, l’épuisement des aidants naturels, l’impuissance avouée des soignants et surtout le souhait désespéré du principal intéressé, le mourant. Je poursuivrai ultérieurement ma réflexion sur ces interrogations, appuyée d’une argumentation un peu plus élaborée et imagée.
     
     En deuxième phase de la définition on cerne la cible de l’action avec plus de précision. Il est question ici d’une personne « incurable.» Toujours selon mon ami le dictionnaire on établit donc sans équivoque que l’on fait face à une situation de non retour. Une situation dont l’issue est évidente, irréversible et souhaitée par les scientifiques, les proches et surtout par la personne qui a décroché, acculée à ses ultimes limites dans le dernier « round » de son combat. Ma conviction profonde m’amène à penser que tous les figurants doivent respecter plus que tout la volonté et la dignité du malade.

     Un dicton bien connu et parfois employé à outrance dit qu’on ne peut pas être contre la vertu...Plutôt normal d’être en accord avec ce principe, ce qui fait que le consensus se réalise aisément sur les deux premières portions de la définition tirée de l’ouvrage de Mme Villers. J’imagine que bien peu de gens avoueront être contre le fait d’abréger les souffrances d’un être en fin de vie et dont la condition est irrémédiable. Moyennant certaines conditions et concessions chez les différents  intervenants, il peut devenir acceptable et parfois même souhaitable d’abréger les souffrances en fin du parcours. La difficulté cependant se situe souvent au niveau des moyens et de la manière d’y arriver…Mais là où il y a sérieuse confrontation et divergence profonde d’opinions, c’est quand on aborde la dernière partie de l’énoncé qui dit:«  pour donner la mort! » Malheureusement, à ce jour chacun s’accroche trop souvent à ses compétences scientifiques, défend aveuglément des principes philosophiques ou encore se cache derrière des croyances dépassées. Oui, abréger les souffrances d’une personne incurable ça peut toujours aller mais de là à provoquer intentionnellement la mort...Alors là, l’énigme demeure entière et c’est dans un cul-de-sac inextricable que nous louvoyons improductifs aux prises avec une panoplie des tendances sociétaires.

Je me souviens qu’un jour, j’ai assisté aux derniers moments d’une belle grande dame très âgée. Son pauvre cœur usé et épuisé continuait de ponctuer vaillamment, mais de plus en plus faiblement va sans dire, ses  dernières respirations. Au milieu de la nuit l’infirmière en fonction s’amène à la chambre, seringue à la main. L’homme qui accompagnait la mourante lui demande:« Que se passe-t-il madame?» Elle répond que ce médicament pourra peut-être la maintenir en vie jusqu’au lever du jour. Le monsieur eut alors une réaction tellement logique, humaine, charitable et toute dictée par le grand amour qu’il vouait à sa mère...Je n’ai jamais oublié! Il accompagna gentiment l’infirmière hors de la chambre en lui disant : « Je sais très bien que vous avez un travail à faire mais je vous en prie, laissons-la partir en paix, elle a déjà trop enduré.» De toute façon, même si son valeureux cœur essayait encore…elle n’était déjà plus avec nous depuis un bon moment. Le décès survint dans les minutes qui suivirent. J’ai admiré le bon sens de cet homme, apprécié sa logique, louangé sa bonté et le grand amour qu’il venait de démontrer à l’endroit de cette belle grande dame que j’aimais tant! C’était ma mère. Merci grand  frère. Entre vous et moi, cette injection bien qu’inscrite au dossier par un spécialiste aurait-elle rendu le coma plus confortable? Elle aurait servi à qui et à quoi…?  Sûrement pas à la malade à ce que je sache!  Elle aurait tout au plus prolongé l’agonie. N’est-ce pas là de l’acharnement thérapeutique?

     Très souvent malheureusement, des membres du corps médical sont sévèrement critiqués. Peut-être un peu avec raison occasionnellement. Mais là n’est pas du tout la question. Il y a quelques années, j’ai accompagné une personne très chère jusqu’à sa toute dernière heure. Avec une force et une sérénité plus grandes que nature elle a vraiment su gérer son agonie. Un jour, se rendant bien compte qu’elle en était à la croisée des chemins, elle me dit :« J’aimerais que tu fasses savoir à l’oncologue que je veux la voir.» Elle aimait beaucoup ce médecin mais surtout le bon sens de cette femme exceptionnelle et la réconfortante affection qu’elle manifestait ouvertement à l’endroit de ses patients qui d’ailleurs la lui rendaient bien.

     Dès l’arrivée du médecin, la patiente, d’un geste de la main, fait signe à l’oncologue de s’asseoir près d’elle sur le bord du lit. Elle s’exécute et en douceur demande:« Qu’est-ce que je peux faire pour vous madame, je vois bien que ça ne va pas! » Plus rien ne va! Je me rends compte que les médicaments ne font plus effet, que je n’ai plus ni force ni goût de vivre. En somme, je crois bien que j’en suis au bout de ma route, et qu’il est temps que ça finisse!  Allant directement au but, la malade exige de connaître la liste des médicaments dont on la gave depuis un certain temps. L’oncologue qui était devenue depuis quelques temps sa confidente, sans hésiter énumère les sept médicaments administrés quotidiennement. Bon! Dites-moi maintenant combien me sont prescrits pour tenter de me guérir? Réponse : cinq madame.

     Alors, écoutez-moi bien,  À compter de maintenant, je ne prendrai plus que les deux qui servent à minimiser la douleur pour la simple et bonne raison que j’ai peur de souffrir. La dame médecin eut une réflexion qui m’a plu. « Qu’il faille souffrir pour gagner son ciel, je ne crois pas du tout en ces sottises ma chère dame.» Empathique et compréhensive, elle donna les consignes conséquentes au personnel, ce qui accéléra considérablement la progression vers la délivrance finale.

     Trois interminables journées plus tard, quand elle eut décidé que c’était le temps, mon épouse décéda dans le respect, la dignité et la paix. Je souhaite à tous les grands malades de croiser sur leur parcours des êtres d’exception comme cette bonne samaritaine qui a su faire taire en elle sa voix de spécialiste et mettre un baume sur les derniers instants de cet être aimé en l’écoutant vraiment et en la respectant dans ses choix!  En fait, n’était-elle pas la seule qui avait le droit de choisir car c’était SA vie ! Non?
     Cette circonstance encore bien présente en ma mémoire met en lumière la lucidité, l’humanité, l’empathie, la clairvoyance et le gros bon sens dont toute la profession médicale devrait à mon sens faire preuve un jour. Quand ferons-nous enfin tomber ces préjugés d’ordre scientifique et philosophique ou encore ces idéologies religieuses mal comprises, faussement interprétées ou simplement dépassées pour n’avoir en vue que la personne souffrante beaucoup trop souvent laissée pour compte dans tout notre débat?

      Tellement facile de théoriser, même sur la souffrance et la mort! Mais, très souvent, les grandes envolées sur des sujets qui interpellent autant, et qui nous bousculent l’intérieur, ne sont que des échappatoires stratégiques pour nous soustraire à une implication trop embarrassante! Au-delà des idées, il y a des personnes et des circonstances parfois pénibles voire dramatiques. Il pourrait arriver que les patients en cause soient un père, une mère, un enfant ou encore un conjoint? Vous ne croyez pas qu’en ces moments-là nous aurions autant besoin si non plus de la générosité d’un cœur sensible, attentif et compréhensif que de la science et la compétence des professionnels de la santé?

     Dans ces grands débats, chacun a droit à ses opinions et devrait considérer comme un devoir de les faire valoir…!

À la prochaine. Bonne réflexion!
Louis Laplante
27 février 2010.

Dernière modification par Louis (07-03-2010 20:10:05)

Hors ligne

 

#3 21-03-2010 22:42:19

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Merci à Louis pour s'être penché sur ce sujet délicat de la fin de vie...  un choix libre et personnel.

J'aimerais vous aider à poursuivre la réflexion...

Convenons déjà, que pour la plupart d’entre nous, il soit préférable de construire un déni autour de cette réalité qu’est la mort. Quand il s’agit de demander à mourir, d’obtenir « une aide médicalement assistée à mourir en fin de vie », et pire, l’« euthanasie », cette abdication relevant du droit de disposer de son corps devient une cause amenée sur la place publique et soumise à jugement. 
Que dire de ces réalités qui nous rattrapent, qui nous rappellent que cela fait longtemps qu’on discute et qu’on n’a toujours pas légiféré : plus de personnes d’ici, n’en pouvant plus d’attendre, vont ailleurs pour passer à l’acte ; des personnes viennent sur la place publique pour réclamer qu’on les aide à mourir, parce que les douleurs sont insoutenables et qu’elles ne peuvent être soulagées ;  et d’autres cas, poussés à leur extrême limite, de personnes qui recourent à des moyens pour en finir, dans la clandestinité ou pire seules se donnant la mort avec un révolver, des moyens pour en finir qui sont humainement affligeants et cruels. 

En espérant que vous pourrez formuler votre intention clairement, vis à vis de vous-même et de vos proches. Il est important de choisir et d'écrire pour que vos proches soient informés concernant vos décisions en matière de soins dans l’éventualité où vous ne seriez plus en mesure de les prendre vous même.

Nicole Goulet
Je vous propose : Accompagner la vie ! au chevet de Maman
http://proactivite.org/forum/viewtopic.php?id=11
Accompagner les derniers instants, pas que des ombres au tableau !
http://proactivite.org/forum/viewtopic.php?id=51

Vivre jusqu'au bout. Radio Canada 3 février 2010.▸ http://www.radio-canada.ca/audio-video/ … 1305_1.asx

Sur la fin de vie, voici un document 9 mars 2010
Les choix de finitude de la vie dans une société libre et démocratique : le rôle de l'État
L'exposé présenté à la Commission de la santé et des services sociaux, par Diane L. Demers Professeure titulaire UQÀM, relativement au
Droit de mourir dans la dignité
http://www.bibliotheque.assnat.qc.ca/01 … 025816.pdf

Une série de vidéos ▸ http://www.youtube.com/user/FederationJALMALV
1/10-Douleur - Campagne Nationale "Droit des malades" 2012 [France] ▸ http://www.youtube.com/watch?v=nSoB73XB … r_embedded

Hors ligne

 

#4 08-04-2010 20:35:53

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Droit de mourir dans la dignité - les parlementaires entendent des experts pour mieux consulter la population...
L'appareil gouvernemental... et la liste des experts et organismes consultés en vue d'étudier la question du droit de mourir dans la dignité
http://www.communiques.gouv.qc.ca/gouvq … c9332.html

Exposé de madame Hélène Bolduc de l'AQDMD, présenté le 16 février 2010 à la Commission de la santé et des services sociaux sur la question du droit de mourir dans la dignité.
http://www.aqdmd.qc.ca/attachments/File … Bolduc.pdf

9 mars 2010. Audition - M. Marcel Boisvert (professeur retraité, Université McGill, et ancien responsable de l'unité des soins palliatifs, Hôpital Royal Victoria)«  Expérience : 18 années de pratique et d’enseignement en soins palliatifs
http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/ … port=video
Je tenterai d’expliciter les principales justifications en faveur d’une aide médicale à mourir, conforme aux valeurs intimes d’une personne en fin de vie et qui en a fait la demande. Je serai amené à infirmer la contradiction énoncée par plusieurs entre soins palliatifs et abrègement de la vie. De même les risques appréhendés seront relativisés.  Mes propos se fondent sur les idées suivantes :
1.    Que le caractère sacré de la personne a préséance sur celui de la vie; ce qui impose une approche palliative qui se situe sur le terrain du soignant et non sur celui des soignants
2.    Que la cour suprême reconnait l’autodétermination, le choix de vivre ou de mourir comme un droit, eut égard au respect d’autrui
3.    Que des circonstances exceptionnelles existent qui appellent des gestes ou des solutions exceptionnelles quand savoir et compassion ne suffisent plus
4.    Sur la nature et la valeur profonde du sens commun dont les lois tirent une partie de leur légitimité
5.    Qu’il s’agit principalement d’une question de valeur morale que l’État ne peut imposer ou violer que s’il peut démontrer hors de tout doute que le bien d’autrui est menacé et qu’il n’a d’autre recours.

L’euthanasie ou l’interruption volontaire de la vie (IVV) est un geste altruisme d’ultime compassion dont la nature essentiellement humaniste est pervertie par la loi actuelle laquelle persiste à en faire un meurtre au premier degré.

Automne 2009, Collège des médecins a posé le geste lucide de confronter la loi canadienne sur l’euthanasie – continuum de soins appropriés. » Voir aussi « Pour des soins appropriés au début, tout au long et en fin de vie » le rapport du groupe de travail en éthique clinique http://www.aqdmd.qc.ca/attachments/File … de_vie.pdf et le document de réflexion d'octobre 2009 « le médecin, les soins appropriés et le débat sur l’euthanasie  http://www.aqdmd.qc.ca/attachments/File … nov_09.pdf

« Souffrance extrême et pas traitable – élément psychologique et existentiel qui surpasse les douleurs physiques – un syndrome en soi…en marge de la maladie qui en est la cause.
Sans un minimum d’autonomie il n’y a pas de dignité et sans dignité il n’y a pas de vie. (une patiente)
On se réjouit peut être à tort que la demande d’euthanasie semble avoir été écartée par le malade alors que le malade a compris qu’il demande quelque chose d’inacceptable…
La situation est plutôt médico-juridique – nous avons réussi à inculquer nos propres considérations morales dans la tête du malade, une forme d’acharnement ou de paternaliste qui nie l’exception
La sédation terminale est un coma pharmacologique auquel on a recourt – coma quand tout le savoir faire palliatif  échoue à soulager une souffrance intolérable – démontré par recherche pancanadienne.
Motifs évoqués par les malades : – grande détérioration – vie vidée de son sens – se sentir un fardeau pour ses proches – les douleurs et symptômes viennent loin derrière.
L’euthanasie volontaire devrait résulter d’un long processus de communication, accompagnement particulier, l’accès à l’euthanasie volontaire est une source importante de sérénité, elle fait parti de l’approche palliative…
Choisir exige une alternative – si l’exercice du libre choix est une alternative modalité de l’accompagnement – accepter de suivre dans la direction qu’elle veut prendre, où elle veut aller, quand elle veut y aller et à sa manière.
L’autodétermination c’est pouvoir choisir librement entre vivre et mourir. Comme le reconnaît la cour suprême.»


16 mars 2010 : Le projet de loi C-384, présenté par la députée madame Francine Lalonde, est passé à l'étape de la deuxième lecture.
http://www2.parl.gc.ca/HousePublication … amp;File=0
Allez à la section "Affaires émanant des députés" « ... pour la deuxième lecture et renvoi au Comité permanent de la justice et des droits de l'homme du projet de loi C-384, Loi modifiant le Code criminel (droit de mourir dans la dignité).»

Reportages
Fin de vie, dernier souhait - un reportage sur CTV News
http://montreal.ctv.ca/servlet/an/local … ntrealHome

Hors ligne

 

#5 07-06-2010 21:28:03

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Mourir dans la dignité - Le président de la commission spéciale dépose le document de consultation
Le président de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, M. Geoffrey Kelley, a déposé le 25 mai dernier, à l'Assemblée nationale, le document de consultation qui servira de jalon aux auditions publiques qui auront lieu dans 11 villes du Québec dès la fin de l'été. Ce document de consultation a pour but d'informer la population et de faciliter sa participation à la consultation publique tenue par la Commission.
https://www.assnat.qc.ca/csmd/mourirdansladignite.aspx

12 juin 2010. Article de Foglia - Oui, je le veux. C'est l'histoire de Christiane qui aurait eu 54 ans ces jours-ci. Quand elle a rencontré Michel il y a six ou sept ans, elle était déjà en fauteuil roulant, atteinte de sclérose en plaques.
Christiane a décidé qu'elle irait mourir en Suisse où le suicide assisté est légal et elle a annoncé à Michel qu'elle l'avait choisi pour l'accompagner... http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/ … e-veux.php

Hors ligne

 

#6 28-06-2010 04:08:33

Nicole
Membre
Date d'inscription: 11-07-2006
Messages: 25

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Sur le sujet de la fin de vie qui se pose comme une actualité, vu la Commission itinérante sur le droit de mourir dans la dignité, je vous propose une discussion ouverte.

En fait, ce que je souhaite, c’est que nous partagions ensemble, que vous me donniez votre opinion sur deux thèmes : soins palliatifs et proches aidants ; vous m’aiderez ainsi à représenter un plus large courant d’idées alors que je me mets à la rédaction d’un mémoire à présenter et à commenter cet automne devant la Commission.

Si je vous dis … alors que la mort se pose en toile de fond sur le mur de MA chambre, VOTRE chambre… quelles sont vos préoccupations ?  vos volontés ?

J'aborde le sujet de la sorte... tenant compte de mes lectures et des nombreux témoignages recueillis :
La plupart des personnes souhaitent un meilleur accompagnement lorsqu'arrivent, leurs derniers mois, semaines, jours … à vivre. Mourir chez soi, entouré des siens et / ou de personnes significatives est le voeu exprimé par la majorité. Contrairement à leurs souhaits, la plupart finissent leur vie dans un espace institutionnel comme un hôpital ou un centre de soins prolongés.

Permettez cet enrichissement d’idées ajoutant, tout comme mon collègue et ami Louis Laplante, votre contribution ... des faits vécus, votre philosophie de vie ou votre prévoyance ...

Nicole Goulet

Je vous invite à lire la contribution de Louis qui suit...

Dernière modification par Nicole (28-06-2010 04:12:08)

Hors ligne

 

#7 28-06-2010 04:16:15

Louis
Membre
Date d'inscription: 22-10-2006
Messages: 12

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Quand viendra le temps…

           Il est possible qu’alors tous les scénarios que j’aurai envisagés ne tiennent plus pour de multiples raisons. Des circonstances hors de mon contrôle ou de celui de mon entourage m’imposeront peut-être alors une option non souhaitée?
          En y réfléchissant bien, le temps, le lieu, la façon et toutes les autres considérations du même ordre, ne devraient peut-être pas à mon sens faire partie de nos premières préoccupations. En fait, ce mystérieux passage pourrait être serin et paisible, qu’il s’effectue n’importe où, pourvu qu’avec respect il soit tenu compte du bien-être et des volontés du principal intéressé. Je ne veux pas tenter d’élaborer une quelconque stratégie qui planifierait hors de moi ce que l’on croit être le meilleur pour moi. Quel pourrait donc être  le rôle des aidants, professionnels ou naturels.
          Il arrive très souvent malheureusement que la fin venue, le grand malade ne soit plus apte à faire ses choix. Première règle donc, assister le mourant à préciser ce qu’il croit être le mieux pour lui et l’aider à définir ses attentes alors qu’il en est encore capable. Quand le moment sera venu, la phase finale devrait se dérouler harmonieusement en autant que seront respectées et bien clarifiées les exigences du malade. Je ne crois vraiment pas qu’une formule idéale existe et puisse servir de modèle pour la préparation de cette étape ultime. En fait, je crains plutôt qu’on ne soit jamais prêt…Je me limiterai donc à rappeler tout simplement ici un vécu très concluant alors que j’accompagnais une courageuse personne cancéreuse en phase terminale.
          Au cours de nos échanges elle disait souhaiter qu’on lui fasse la lecture d’un bouquin bien particulier qu’elle adorait, ajoutant que même si elle semblait n’être déjà plus là par moments, de poursuivre la lecture car l’histoire continuerait de se dérouler dans sa tête et ça la rendrait heureuse. Ce qui fut fait et qui accrocha un paisible sourire à son beau visage. Elle se laissait gâter une dernière fois…
          Nous étions en pleine période des fêtes. Avec l’autorisation du personnel de l’hôpital, à sa demande un sapin fut installé à la place du lit dans la chambre.  Elle avait elle-même fait le choix des cantiques de Noël qu’on avait enregistrés et, bien installée dans un confortable fauteuil gériatrique, elle avait, à sa demande, distribué elle-même à chacun son cadeau malgré la grande fatigue qui l’accablait.
          Elle voulait des dessins de ses petits…ce qu’ils ont fait sur le champ. Elle les a mis sur son cœur…elle semblait dormir mais son sourire rayonnait de paix et racontait son bonheur. Tous se souviennent de ce Noël comme le plus beau et le plus émouvant qu’ils aient vécu de toute leur vie.
          Vécu dans des conditions similaires, son agonie aurait pu je crois se dérouler tout aussi bien où que ce soit sur la planète et s’avérer tout aussi magique. Il m’apparaît donc Nicole qu’il est de toute première importance que les aidants investissent avec grand soin, avec énormément de respect et d’amour dans une préparation appropriée à cette étape terminale. Ainsi, le malade se sentira partie prenante de ce qui se passe, le tout devant être à l’enseigne de ses volontés qu’il aura lui-même dictées. Ce faisant, il s’entoure de ce qu’il aime et d’éléments dans lesquels il se sentira confortable, peu importe le lieu physique où il se trouve. D’où l’importance d’une formation adéquate pour les aidants. C’est le malade, quand il est encore suffisamment bien, qui sait et surtout qui sent ce qui est le mieux pour lui à la fin. Si on sait l’écouter alors on saura ce qu’il a besoin et comment le lui donner.
     
          Je ne sais pas si ma réflexion apporte quelque chose à ta démarche, Nicole, mais il me semble que j’aimerais beaucoup partir ainsi, en douceur dans un douillet environnement issu de mes choix qu’on m’aura aidé à préciser…livres, textes, images, photos et personnes. Uniquement ce que j’aime…de la beauté, de la douceur, de l’amour. Mais surtout, le respect des choix que j’aurai précisés avec le support de ressources compétentes alors que j’avais encore tous mes moyens.

Bye, à la prochaine. Louis.

Hors ligne

 

#8 21-02-2011 00:48:38

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Voici la partie du mémoire, traitant des soins palliatifs et proches aidants, écrite par notre pdg Nicole Goulet à titre de collaboratrice au comité d'écriture du mémoire présenté par l'AQDR-Laval. Le mémoire qui incluait d'autres réflexions a été présenté dans le cadre de la Commission sur le droit de mourir dans la dignité.

Les soins palliatifs et les proches aidants
« Mourir en maison de soins palliatifs » est une option qui sert actuellement des objectifs orientés vers le soulagement des douleurs physiques et autres symptômes. Cette option, tout en prenant en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle, rend disponible la sédation palliative ou la sédation terminale, selon la volonté exprimée par le patient.
C’est le contexte hospitalier qui nous y donne accès. La référence aux soins palliatifs est signée par le médecin traitant et les soignants professionnels en soins spécialisés font la prescription de soins et l’encadrement de la démarche personnelle et familiale.

L’état de la situation à Laval concernant les options disponibles pour la personne qui requiert des soins en fin de vie : Selon notre quête d’informations auprès du Centre de Santé et des Services sociaux, de l’Hôpital Cité de la Santé, de la Maison des soins palliatifs de Laval ainsi que de la Société des soins palliatifs à domicile du Grand Montréal, l’offre et les besoins d’accueil en soins palliatifs se détaillent comme suit :
87 patients reçoivent des soins palliatifs par des équipes dédiées dont 12 sont hospitalisés à l’unité de soins et 6 qui sont suivis ailleurs dans l’hôpital en attente d’être pris en charge sur l’unité spécifique de soins; 8 patients sur une capacité de 12 lits reçoivent des soins à la Maison des soins palliatifs de Laval et 61 patients sont suivis à la maison par les équipes de soins des CLSC. Ces statistiques sont en date du 7 juillet 2010.
À cette liste, il faut ajouter les personnes qui vivent leur fin de vie à la maison, accompagnées par des équipes supervisées par la société des soins palliatifs à domicile (Association d’entraide Ville-Marie Inc.). Selon le rapport annuel de l’organisme, 233 personnes atteintes de cancer ont été suivies entre mars 2009 et avril 2010.

Pour compléter le tableau, d’autres personnes âgées sont admises dans les CHSLD publics, privés-conventionnés et privés. Dans ces structures on nous a confirmé deux types d’admission: des patients qui sont admis en soins de longue durée et d’autres dont le dossier patient porte à l’arrivée au centre, la mention « soins palliatifs ».
Considérant le bilan déficitaire et la nécessité de développer l’offre du nombre de lits dédiés en soins palliatifs sur le territoire lavallois, les citoyens ont accès en ce moment à 20 lits sur un potentiel de 24 ;
Considérant que les besoins sont grandissants, que le réseau de la santé a déjà identifié sur la base de calcul de 1 lit par 10 000 habitants, que nous devrions avoir à Laval 36 lits en soins palliatifs pour satisfaire les besoins;
Nous recommandons par conséquent que soient alloués d’urgence, à la Maison des soins palliatifs de Laval, le financement et toutes les autres ressources qui rendront possible l’accueil et la prestation des soins à 12 personnes, soit la capacité maximale.
D’autre part, notre préoccupation au sujet de l’accessibilité et de la qualité des soins pour nos membres et pour l’ensemble des Lavallois, s’est précisée à l’occasion du Forum-débat du 25 mai dernier grâce aux témoignages du public et l’opinion des experts que nous avons entendus. Le propos de Me Ménard traduit une réalité: «c’est malheureux, la douleur se gère inégalement en fonction des milieux, des connaissances des médecins, de leur écoute et de leur perception de la douleur. À l’heure actuelle, il n’y a pas de droit aux soins palliatifs ».
Deux témoignages venant du public sont représentatifs des réalités du terrain. Le témoignage du docteur Vallières de l’Hôpital Notre-Dame de Montréal nous révèle le manque de moyens et d’équipes en soins palliatifs ; « les soins en fin de vie sont accessibles, selon elle, à seulement 20% des ayants droit.» Cette femme médecin nous rappelle que la mort est cette étape critique qui s’amorce en fin de vie. Mme Brodeur de son côté, infirmière à la retraite ayant oeuvré aux soins palliatifs de l’Hôpital Cité de la Santé, avance que le mourant passe après l’opéré alors qu’en soins palliatifs, le mourant aurait la première place.
Dans l’immédiat, notre deuxième recommandation propose que le développement des soins palliatifs à Laval, à l’hôpital ou en maison de soins palliatifs, atteigne, sans plus attendre, le quota de 36 lits ou chambres déjà statué. Nous souhaitons fortement que pour ces investissements supplémentaires, nous maintenions en tête de liste, les dépenses pour les soins de confort, de soulagement de la douleur, l’encadrement des proches aidants ainsi que le souci « du bon intervenant à la bonne place.»
Pour ce qui est de l’option de « Mourir chez soi » entouré des siens et/ou de personnes significatives; il semble bien que dans les perspectives actuelles, cette majorité de patients en fin de vie finira son existence dans un espace institutionnel, un hôpital ou un centre de soins de longue durée.
Nous voulons donc participer à la recherche de solutions pour que l’option de mourir chez soi dignement soit rendue possible sur le territoire de Laval, à plus grande échelle. Les solutions répondant aux besoins du mourant d’être rassuré et à sa hantise de mourir seul, devront être fortement privilégiées tout en lui donnant accès à une ressource humaine formée en accompagnement et en soins de fin de vie. Il va de soi que nous devons avantager et promouvoir l’implication des proches aidants.
Pour l’option de « mourir chez soi dignement », nous demandons :
Que soient développées des solutions d’aides à domicile ainsi qu’un réseau de soutien pour accompagner chez-elle la personne en fin de vie. Que cette dispensation de soins succède au quotidien à l'accompagnement des personnes gravement malades. Une telle suite bien ordonnée maintiendra le lien de confiance et le sentiment de sécurité;
Que soient dispensés des soins en fin de vie qui s’inspirent de l’esprit et de la lettre du code des professions principalement des points traitant de l’éthique et de l’équité.
L’AQDR Laval estime que l’enjeu du soutien aux proches aidants est primordial pour réussir à relever ce défi et que, par ailleurs, l’État leur en sera redevable. Notre recommandation veut que soit encouragée fortement la pratique qui favorise l’accompagnement de la personne en fin de vie, par un proche aidant ou une personne significative. Dans une période de maladie grave et de fin de vie ces attentions sont impératives, que l’accompagnement se fasse à la maison, à l’hôpital ou en maison de soins palliatifs.
Pour aborder les problèmes et les solutions, il nous faut formuler ensemble une vision claire du soutien psychologique et social nécessaire et pour la personne en fin de vie et pour ses proches. Il importe d’identifier quels sont les services appropriés en matière d’écoute, de répit et d’accompagnement pour que cette aventure humaine se vive en toute sérénité.
Les façons de faire devront tenir compte de l’épuisement souvent observé chez les proches et allant parfois jusqu’à une perte de capacité chez certains d’entre eux. Il faudra également réussir à apaiser une situation jugée difficile dans le milieu des soins, soit la gestion de l’insécurité des familles par le personnel soignant qui met une pression indue sur les équipes de soins et oblige à demander plus de ressources.
S’impose à nous également de réfléchir à un soutien économique à la hauteur des efforts et des revenus de chacun, ce qui nous permettra de reconnaître et d’évaluer plus justement les sacrifices que s’imposent les proches aidants et la personne en fin de vie. Le travail de recherche réalisé par Madame Nancy Guberman chercheure à l’École de travail social, de l’UQAM est inspirant. Il nous révèle entre autre que :
 Les proches aidants et aidantes apprécient recevoir de l’aide financière sous forme de crédits ou d’allocations aux aidantes naturelles;
 Il n’y a pas une solution idéale mais les proches aidants aimeraient recevoir une allocation directe;
 Accorder des crédits pour les aidantes sans égard à leur âge, pour l’entretien du domicile (intérieur et extérieur). On fait ici référence au crédit d’impôt pour le maintien à domicile des personnes de 70 ans et plus.

Pensons à instituer un congé équivalent au congé parental. Reprenons les recommandations du Conseil Consultatif National sur le Troisième Âge concernant «l’ajout de dispositions aux régimes de pension permettant une période d’absence temporaire du marché du travail afin de prendre soin d’un proche et ce, sans pénalité dans le calcul final des prestations de retraite». Considérons aussi en terminant « la possibilité d’étendre les prestations du régime d’assurance-emploi aux personnes qui doivent temporairement cesser de travailler pour assumer des responsabilités d’aidants ».

Nicole Goulet, le 11 juillet 2010
Vice-Présidente AQDR-Laval
Responsable du comité santé et membre du groupe de réflexion sur le droit de mourir dans la dignité.

Les travaux préparatoires ... Nous avons entendu des experts dont

Isabelle Marcoux, Ph.D. Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie
Université du Québec à Montréal
http://aqdrlaval.org/media/Conf%C3%A9re … 202010.pdf

Marcel J. Mélançon, Ph.D., M.Sc. Département des Sciences humaines
1. L’éthique de euthanasie et suicide assisté médicalement
2. L’éthique des soins palliatifs
http://aqdrlaval.org/media/Forum%20Fin% … 3%A7on.pdf

Me Jean-Pierre Ménard, Ad. E. http://aqdrlaval.org/media/Forum%20Fin% … A9nard.pdf

Yves Robert M.D. M.Sc. Secrétaire Collège des médecins du Québec
http://aqdrlaval.org/media/Forum%20Fin% … Robert.pdf

Sur le site de l'AQDR-Laval : http://aqdrlaval.org/pages/posts/fin-de-vie110.php Commission et a été entendue en audition à Montréal le 8 septembre 2010

Hors ligne

 

#9 04-10-2011 21:31:37

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Conditions particulières ... liberté de choix

Les questions que pose la fin de vie aux personnes qui y sont confrontées ?

2 août 2012. Des cas de conscience décelés chez des patients à l'état végétatif ▸ http://www.985fm.ca/national/nouvelles/ … 62002.html Ces nouveaux outils n'ont pas encore été implantés dans les hôpitaux québécois. Ils pourraient toutefois avoir un impact sur la décision ou non de cesser des traitements.

Des patients à l'état végétatif conscients? http://fr-ca.actualites.yahoo.com/des-p … 38933.html "Selon un article publié dans la revue «The Lancet Neurology», de nouveaux outils ont permis de mettre au jour un taux élevé d'erreurs de diagnostic, avoisinant les 40 pour cent, chez des patients souffrant de troubles de la conscience, dont fait partie l'état végétatif."

Juillet 2012. Dr Éric Racine chercheur à l'IRCM  état végétatif
Institut de Recherche Clinique de Montréal ▸ http://www.ircm.qc.ca/IRCM/Foundation/A … _v10n2.pdf bulletin juillet 2012

Participer à la réflexion éthique | Unité de recherche en neuroéthique ▸ http://www.ircm.qc.ca/IRCM/Foundation/A … _v10n2.pdf  p. 14 Le Dr Éric Racine, neuroéthicien, a publié un nouveau livre, Vegetative State: A Paradigmatic Problem of Modern Societies: Medical, ethical, legal, and social perspectives on chronic disorders of consciousness, avec ses collègues de l’Université de Munich. La prise de décision pour les patients dans un état végétatif est une situation complexe qui nécessite une discussion interdisciplinaire regroupant plusieurs perspectives différentes. Des experts internationaux dans les domaines de l’éthique médicale, de la neuroéthique et des neurosciences ont été invités à faire part de leur point de vue.

Neuroéthique, troubles de la conscience, état végétatif ... recherches en santé du Canada (Éric Racine, chercheur principal)
Avril 2010. « Troubles de la conscience » Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures ▸ https://papyrus.bib.umontreal.ca/jspui/ … emoire.pdf bioéthique | Eric Racine, PhD Directeur de recherche

________________________________________________________________________________________

FR - Novembre 2011: PARIS (Reuters) - Le médecin urgentiste de l'hôpital de Bayonne Nicolas Bonnemaison, soupçonné d'euthanasie sur huit patients en fin de vie, a été suspendu ▸ http://m.yahoo.com/w/news_europe/suspen … lang=fr-fr

FR - La Synthèse de presse bioéthique du mardi 4 octobre 2011 : "La loi met à disposition tous les outils pour faire face à la fin de vie" ▸ http://www.genethique.org/revues/revues … 1004.1.asp

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB