Proactivité

Bienvenue sur l'Auxiliaire virtuel. Le Forum, un instrument de communication qui se veut une source d'enrichissement !

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-09-2006 21:27:30

Nicole
Membre
Date d'inscription: 11-07-2006
Messages: 25

Un deuil à vivre ! Profondes sympathies

Chère Violette,  Un deuil à vivre ! en souvenir de Laurette.   

  Son véhicule a donné tout ce qu'il pouvait, téléguidé qu'il était par les règles communes de sa société religieuse. Donc une vie, dans une abnégation quasi totale.   

  Son âme est retournée à l'état de PUR ESPRIT, nul doute qu'elle occupera la place équivalente à son sacrifice, à la valeur de sa vocation. 

  J'ai eu à plusieurs reprises, l'occasion d'apprivoiser ce temps de la vie. Je crois être parvenue à accompagner le spectre de la mort, ce fantôme avec une image fantastique parfois, aussi bien que je sais accompagner la prise en charge.  J'en suis reconnaissante à Roland, à mon père, à mes deux grands-mères, à Samuel mon petit-fils qui a été de passage, quelques heures seulement et maintenant à ma mère; ils ont contribué à m'induire cette forme-pensée. Je peux te témoigner, que ces doux et purs esprits, ces Âmes qui sont toujours vivantes pour moi, je n'hésite pas à les mettre à contribution, à les rappeler à mon souvenir - ils ont et ils participent toujours à une magnifique transformation et évolution de ma propre vie.

  Je souhaite pour toi Violette et pour ta famille - de trouver le moment magique de silence et de calme intérieur, pour écouter la petite voix tendre et apaisante, la présence de l'Âme qui voudra se faire entendre et vous nourrir d'espoir.

  Je te réitère mon amitié ! Nicole Goulet

Dernière modification par Nicole (22-09-2006 15:00:07)

Hors ligne

 

#2 21-09-2006 21:41:09

Vio
Nouveau membre
Date d'inscription: 21-09-2006
Messages: 3

Re: Un deuil à vivre ! Profondes sympathies

Tu as tout à fait raison, l'abnégation totale.
Je suis convaincue, tout comme toi Nicole, qu’elle occupera la place équivalente à son sacrifice et quel sacrifice !
Merci de tes paroles encourageantes. Ma sœur repose en paix après six années alitée. Je suis tellement contente que sa souffrance soit terminée.
Il en est de même pour moi concernant l'occasion d'apprivoiser ce temps de la vie. Plusieurs personnes importantes pour moi sont passées ailleurs; cela nous fait cheminer énormément.
Merci Nicole. Ton amitié m'est précieuse.
Vio

Dernière modification par Vio (21-09-2006 21:43:46)

Hors ligne

 

#3 08-11-2006 21:40:16

Lina
Nouveau membre
Date d'inscription: 06-11-2006
Messages: 6

Re: Un deuil à vivre ! Profondes sympathies

Je me permets de vous dire que les messages de sympathies que vous avez échangés traduisent beaucoup d'émois et une amitié sincère.

Nicole, vous ne pouvez savoir à quel point je suis touchée, à la lecture de votre témoignage.


P.S. J'ai découvert par hasard ce site qui est vite devenu un retranchement journalier et une source d'inspiration et de réflexion.

Dernière modification par Lina (08-11-2006 21:49:07)

Hors ligne

 

#4 10-07-2011 21:46:09

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Un deuil à vivre ! Profondes sympathies

Un deuil à vivre... trouver les mots pour exprimer ... poursuivons la réflexion

Le décès d’un proche est l’un des événements les plus pénibles de la vie.
Association canadienne pour la santé mentale : http://www.cmha.ca/bins/content_page.as … amp;lang=2

Qui de nous deux? est le récit que fait Gilles Archambault du vide de sa vie depuis que sa femme est décédée.
http://www.ledevoir.com/culture/livres/ … -qui-reste
«Je n'ai qu'un désir, lui parler, la toucher. Je voudrais qu'elle soit présente, elle n'est plus que cendres.»
«Je me sens amputé. J'ai perdu le seul être au monde avec qui je pouvais converser même dans le silence. Voilà pourquoi je sens le besoin de ne pas me taire.»

30 décembre 2013. Facebook, nécropole du futur? Le cyberespace et les nouveaux rites funéraires par
Cathy Bazinet, Agence Science-Presse http://www.ledevoir.com/societe/science … e-du-futur

"Le deuil n'est pas une maladie !" Le Point.fr - Publié le 22/02/2012 : Levée de boucliers des spécialistes devant le fait que la tristesse consécutive au décès d'un proche puisse être assimilée à une dépression. http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-p … 096_57.php

"Soins aux grands viellards – 22 & 23 janvier 2009 – CHU de CLERMONT-FERRAND" | La toilette mortuaire : fin d’une histoire ? http://sgca.fr/textes/soinsvieillards/t … tuaire.pdf pdf

Hors ligne

 

#5 20-12-2012 12:27:50

admin
Administrateur
Date d'inscription: 04-05-2006
Messages: 1126

Re: Un deuil à vivre ! Profondes sympathies

Deuil, Interventions, Relation d'aide, Soutien

22 avril 2013. Prouver l'au-delà http://www.radio-canada.ca/emissions/me … que=287699 L'entretien avec Jean-Jacques Charbonier. http://www.radio-canada.ca/audio-video/ … 1006_2.asx "Une fois que le cerveau est arrêté, la conscience continue. ... et elle est plus performante. Dans les quinze secondes à l'issue de l'arrêt cardiaque, le cerveau n'a plus d'activité électrique ; une période très courte. Ce qui veut dire que toutes les personnes qui ont connu un arrêt cardiaque ont bien connu une mort clinique. La définition de la mort clinique peut être réversible ou pas, c'est l'arrêt du fonctionnement cérébral, l'activité électrique cérébrale qui devient nulle. Ces personnes lorsqu'elles vous racontent qu'elles ont vu, qu'elles ont entendu ce qui se passait, non seulement à proximité de leur corps mais à distance de leur corps, voire même à des kilomètres - et qu'on vérifie que ces évènements ont bien eu lieu; au moment même où elles les pressentaient - je ne sais pas..." Les neurones, les matérialistes s'y accrochent d'une façon exagérée. Pourquoi dire que ... quand le cerveau fonctionne - moins bien que lorsqu'il est à l'état d'éveil - le cerveau n'est plus oxygéné et ne reçoit plus de sang - l'hypothèse d'une capacité résiduelle ; laquelle est plus performante que lorsque le cerveau fonctionne normalement." Question : comment expliqué que lorsqu'on est sous anesthésie et que l'on subi une opération chirurgicale et qu'au réveil on n'a aucune mémoire ? Rép.: il y a deux formes de conscience ; une conscience analytique qui est reliée à nos perceptions sensorielles et qui nous situe dans le temps et dans l'espace ... lorsque la conscience analytique s'éteint, là l'émergence de la conscience plus forte ... extrasensorielle reliée à la prémonition, l'intuition, la capacité médiumnique, la télépathie ... 18% des personnes ayant eu un arrêt cardiaque sont capables de raconter ce qu'elles ont vécu de la même façon que les gens qui se réveillent. La plupart du temps, on ne se souvient pas de nos rêves et pourtant on rêve tous et toutes les nuits, parce que notre conscience analytique a fait le ménage. ... pour le motif que ce n'est pas politiquement correct, une pratique inexplorée !
- Trois clés pour vaincre les pires épreuves de la vie http://jean-jacques.charbonier.fr/v2/

15 décembre 2012. Soigner entre les lignes | Le blogue de Liette Desjardins, infirmière clinicienne http://blog.douglas.qc.ca/entrelesligne … la-colere/

Mai 2012. La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier http://www.youtube.com/watch?v=-E6JD_Fq … r_embedded
Mars 2012. TEDxPlaceDuCapitole - Jean Jacques Charbonier - Les preuves scientifiques http://www.youtube.com/watch?v=LDFoIfzz … r_embedded
L'au-delà... Existe t-il des preuves scientifiques d'une vie après la mort ? http://www.youtube.com/watch?v=9_qBlZbF … r_embedded

Juillet 2009. Didier Van Cauwelaert: ce qu'apporte la NDE! http://www.dailymotion.com/video/x9uvrr … XZhtcpca24

________________________________________________________________
http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2717#p2717
Un deuil à vivre ... trouver les mots pour exprimer http://proactivite.org/forum/viewtopic. … 2291#p2291

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB